La problématique de Vladimir Poutine

Avec l’entrée en récession de la Russie, Vladimir Poutine est aujourd’hui confronté à une crise systémique dont il ne faut pas se dissimuler la gravité. Les troubles qu’il entretient plus ou moins ouvertement dans le Sud-Est de l’Ukraine en espérant y trouver un dérivatif ou un palliatif pour les difficultés propres à la Russie, en sont une des manifestations. Considérée sous cet angle, la démarche de Vladimir Poutine et parfaitement logique et rationnelle. Elle se justifie en termes d’économie de moyens et de ressources.

Les années euphoriques

Pendant une quinzaine d’années, à la suite de l’effondrement de l’empire soviétique et du de chaos de la période de Boris Eltsine, parvenu au pouvoir pour donner un nouveau souffle à la Russie, Vladimir Poutine semblait bénéficier d’excellentes chances de réussir dans son entreprise.

Mais, depuis les Jeux de Sotchi, qui devaient affirmer aux yeux du monde « que la Russie était de retour », cette tentative de redressement commence à donner des signes de faiblesse et même à marquer le pas.

Au départ, avec une bonne tenue des prix du pétrole et une croissance moyenne à 5% l’an pendant une quinzaine d’années, les objectifs de l’entreprise de restauration lancée par le nouveau maître de la Russie paraissaient raisonnablement accessibles.

Lire la suite